Commission de l'éthique en science et en technologie

FERMETURE DES BUREAUX - Veuillez noter qu'en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19, la CEST réalise l'ensemble de ses activités en mode virtuel seulement. Pour nous contacter

Regard éthique sur les technologies de restriction de l'utilisation génétique (TRUG)

Les TRUG sont des OGM qui existent depuis près de dix ans. Cependant, si toutes les TRUG sont des OGM, l’inverse n’est pas nécessairement vrai. Les TRUG sont mieux connues, dans la population en général, sous le pseudonyme de « technologie Terminator » ou « semences-suicide ». Ce surnom vient du fait que des semences dotées de la TRUG ne seraient viables que pour la première génération et qu’il serait impossible pour les agriculteurs qui en feraient usage de les réutiliser d’année en année.

Génétique, Agriculture et alimentation, Santé

En février 2007, c’est à la demande du Comité interministériel sur les OGM (CIOGM) que la Commission a commenté un document de réflexion préparé dans le but d’aider les différents ministères du gouvernement du Québec concernés à bien se positionner sur le plan administratif en matière de TRUG. Dans son rapport, la Commission mentionnait que les TRUG, à l’instar des OGM, soulevaient des enjeux éthiques tels que l’autonomie des agriculteurs, l’impact de leur utilisation sur les pays en voie de développement et les représentations culturelles et spirituelles de la population à l’égard des OGM.

Elle estimait devoir se pencher sur la question du moratoire sur les TRUG qui prévalait depuis 2000 et qui avait été reconduit en 2006 par les pays parties à la Convention sur la diversité biologique (CDB). Le moratoire veut que les essais en champ ne soient pas approuvés tant que des données scientifiques ne puissent les justifier. Or, il est impossible d’obtenir des données scientifiques valables sans passer par de tels essais. La CEST a réfléchi aux enjeux éthiques du maintien du moratoire, qui semblait être justifié essentiellement par la crainte d’effets néfastes et irréversibles sur l’environnement et qui empêchait les recherches sur les incidences écologiques, et masquait les possibles incidences sociales, économiques et culturelles.

Le gouvernement du Québec propose un site Web destiné entièrement aux OGM. Source d’information pour le grand public, le site diffuse des renseignements fiables et validés sur les OGM en couvrant notamment les aspects scientifiques, économiques, sociaux et éthiques. Qu’est-ce qu’un OGM? En trouve-t-on ici au Québec? Existe-t-il des avantages? Qui décide qu’un OGM peut être développé et commercialisé? Quels sont les risques pour la santé et l’environnement?

Date de mise en ligne : 9 juin 2009

Si l’enregistrement des fichiers de témoins est activé sur votre navigateur, la visite de ce site placera un fichier de témoins sur votre ordinateur, ou un fichier de témoins sera lu si vous avez déjà visité ce site auparavant. Notre utilisation des fichiers de témoins vise uniquement à améliorer votre expérience comme utilisatrice ou utilisateur sur le site Web de la Commission.